Document unique en agriculture : obligatoire ?

Le domaine de l’agriculture comporte de multiples risques notamment dus à l’emploi des engins agricoles mais également à l’usage de certains produits chimiques et engrais. Chaque exploitation agricole doit obligatoirement protéger son personnel afin de garantir sa santé et sa sécurité. Les risques évoluent en fonction de l’activité de chaque exploitation.

A quoi va servir le document unique en agriculture ?

Le domaine agricole abrite de nombreux métiers : éleveur de bovins, porcins, ovins ou encore avicoles. Les risques d’accidents sont nombreux et peuvent également mettre en péril l’activité d’une exploitation s’ils ne sont pas pris au sérieux. La loi et le code du travail obligent également les responsables d’exploitations à mettre en plan d’action efficace afin de prévenir ces différents risques. Le document unique agricole intervient dans cette identification des risques au sein même d’une exploitation.

La gestion des risques en agriculture est essentielle afin de protéger le personnel. Les agriculteurs sont souvent soumis à de nombreux risques dans le cadre de leurs activités. Ces dangers peuvent être graves et même mortels. Les travaux effectués en milieux agricoles comportent donc des combinaisons de risques naturels majeurs mais également à l’emploi de produits ou de machines dangereuses. Les risques physiques sont nombreux pour le personnel d’une exploitation. Ports de charges lourdes, manutentions ou encore matériel utilisé parfois vétuste et dangereux à la foi. Descente des engins, parties mobiles des machines en mouvement, risques chimiques biologiques liés aux contacts avec des animaux, insectes ou d’autres micro-organismes.

Les conditions de travail difficiles en agriculture aggravent les conséquences des dangerosités constatées dans la plupart des métiers agricoles. Des horaires souvent difficiles selon les saisons, travail souvent isolé dans les champs et éloignés des centres de secours en cas de problème. De nombreux facteurs qui aggravent les accidents.

Le responsable de l’exploitation qui emploie du personnel devra identifier l’ensemble des risques de sa propre exploitation et devra également mettre en place des solutions efficaces afin de réduire voir supprimer ceux-ci afin d’éviter tout accident grave. La mise en œuvre de solutions effectives permettra de diminuer les accidents et donc de protéger la santé du personnel en poste.

Quels sont les principaux risques des agriculteurs ?

Un agriculteur évoluant dans son exploitation agricole sera soumis à différents risques professionnels notamment si son exploitation travaille en plein champs, céréalière, fourragère, oléagineuse, légumes de plein champ. La préparation des sols nécessite donc de manier des motoculteurs mais également d’effectuer les semis, planter, épandre les engrais, récolter et également stocker à l’aide d’engins mécaniques parfois dangereux dans leur utilisation. L’agriculteur devra également gérer la maintenance de ses propres outils et engins mécaniques. La pratique de l’agriculture en plein champ expose le ou les travailleurs à différents risques professionnels.

L’exposition physique est systématique dans les exploitations. Ceux-ci sont soumis à des contraintes posturales toute la journée. Des postures répétées et inconfortables lors de la plantation ou des semis, des récoltes réalisées à la main, le port de charge lourdes comme pour les sacs d’engrais, les caisses ou encore les cageots pleins. Différentes manutentions qui impliquent des gestes et des postures pouvant provoquer des problèmes de dos.

Les troubles musculo squelettiques sont nombreux dans l’agriculture. Ce sont les métiers qui figurent justement dans le classement des plus à risques. L’agriculture s’est également modernisée avec l’usage d’une machinerie agricole plus perfectionnée mais parfois risquée à l’usage. De nombreux heurts et happements peuvent avoir lieu par les parties mobiles en mouvement comme les herses rotatives, les lames en rotation rapide, le fond d’une trémie d’épandage par exemple également. La descente en hauteur des engins et bien d’autres risques professionnels.

Ou l’agriculteur peut-il créer son document unique ?

Le métier d’agriculteur suscite énormément de travail et d’engagement mais il est également très contraignant. Le document unique de prévention des risques agricole est également obligatoire pour toute exploitation employant du personnel. Le DUER pourra être créé à partir de la plateforme CaptainRisk. Celle-ci propose d’accompagner les exploitations dans la création de leur document unique. Pour démarrer, c’est assez simple, il suffit de choisir son métier et démarrer en ligne la création du DUERP.

Vous Pouvez Aussi Comme

A propos de l'Auteur: Thomas

Je suis fils d'agriculteur et je continue de travailler dans l'exploitation agricole de mon père. Elle se transmet de génération en génération.